Musées et arts visuels

0

You Say You Want a Revolution

Musée des beaux-arts de Montréal, jusqu’au 9 octobre 2017

Plongez dans l’univers des années 1960 avec cette exposition qui rend compte du Zeitgeist de cette mythique décennie dans plusieurs domaines : révolutions politique, sociale, artistique, technologique, sexuelle, etc. Munis d’un casque d’écoute haute-fidélité, les visiteurs se lancent dans un voyage immersif lors duquel ils baignent dans l’ambiance du festival de Woodstock, du Summer of Love de San Francisco et se trouvent au cœur des manifestations de mai 1968 à Paris, le tout au son des Beatles, Janis Joplin et plusieurs autres. Comptant environ 700 objets et œuvres témoignant du climat de l’époque, un accent est également mis sur la société québécoise : les conséquences de la Révolution tranquille, l’Expo 67, la crise d’octobre 1970, des artistes québécois marquants tels Robert Charlebois et Louise Forestier et plus encore. L’achat d’un billet de You Say You Want a Revolution donne également accès à l’exposition Love is Love. www.mbam.qc.ca

Carnations

Galerie Leonard & Bina Ellen, jusqu’au 21 octobre 2017

Une réflexion critique sur l’œuvre de l’artiste Philippe Hamelin, Carnations explore « la relation ambiguë entre le réel, le vivant et le numériquement construit ». Des animations de synthèse se mêlent à des scènes captées par vidéo et des modélisations texturées du corps humain et d’autres matières organiques, créant un univers étrange brouillant le vivant et le numérique. http://ellengallery.concordia.ca

Hergé à Québec

Musée de la civilisation (Québec), jusqu’au 22 octobre 2017

Une exposition conçue et réalisée par le Musée Hergé en partenariat avec le Musée de la civilisation, Hergé à Québec offre aux visiteurs une magnifique sélection de dessins originaux, documents précieux et travaux inédits de Georges Rémi, alias Hergé. Un artiste aux multiples talents, le père de Tintin s’est aventuré dans les arts plastiques, la publicité et le dessin de presse, en plus d’avoir marqué le neuvième art. www.mcq.org

Illusions – L’art de la magie

Musée McCord, jusqu’au 7 janvier 2018

Découvrez d’époustouflantes affiches chromolithographiques, dont plusieurs n’ont jamais été présentées au public, qui servaient d’outils promotionnels pour les spectacles de magie durant l’âge d’or de ces derniers, soit à la fin du 19e siècle jusqu’au début du 20e siècle. À mi-chemin entre la publicité et l’art, ces immenses affiches immortalisent les plus grands magiciens de l’époque, dont Kellar, Chung Ling Soo, Thurston, Les Herrmanns et, bien évidemment, Houdini. L’exposition explore également les illusions qui ont empreint le monde de la magie moderne : apparition et disparition, évasion, décapitation, lévitation et mentalisme. www.musee-mccord.qc.ca

Mon cœur est à Montréal – 41 vies à découvrir

Grande Bibliothèque, jusqu’au 7 janvier 2018

À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, la BAnQ propose une exposition qui trace le portrait de 41 hommes et femmes qui ont façonné la ville à travers son histoire. De Jeanne Mance à François Barbeau, Mon cœur est à Montréal – 41 vies à découvrir révèle artéfacts et documents d’archives appartenant autrefois à ces personnes qui ont laissé une marque sur la ville aux cent clochers. www.banq.qc.ca

Art canadien et autochtone : de 1968 à nos jours

Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa), jusqu’au 30 avril 2018

La suite chronologique d’Art canadien et autochtone : des temps immémoriaux jusqu’en 1967, ce deuxième volet met en valeur la diversité du paysage des arts visuels au Canada depuis 1968. Comptant plus de 150 œuvres aux techniques variées, telles que la peinture, la sculpture, la vidéo, l’installation et la photographie, elle explore les multiples thèmes et mouvements qui caractérisent l’art contemporain canadien. Parmi les pièces incontournables : l’œuvre sur papier Sans titre (La série de porcelaines fantaisistes) de Shary Boyle, ainsi que Vienne et Transmutation, les sculptures en plastique propylène blanc créées par Brian Jungen et inspirées par des squelettes de baleines. www.beaux-arts.ca

Kyma, ondes en puissance

Planétarium Rio Tinto Alcan, jusqu’au 9 mai 2018.

Fruit d’un partenariat novateur entre Espace pour la vie et l’Office national du film du Canada (ONF/René Chénier), Kyma, ondes en puissance scrute le monde des ondes, ces phénomènes qui influencent l’Univers au grand complet. Réalisé et conçu par le cinéaste Philippe Baylaucq, ce spectacle multimédia prend la forme d’un conte allégorique célébrant la place singulière du vivant dans l’Univers. Une expérience tout à fait immersive, Robert Marcel Lepage signe la trame sonore avec une musique originale. www.espacepourlavie.ca

Leonard Cohen : Une brèche en toute chose

Musée d’art contemporain de Montréal, du 11 septembre 2017 au 4 septembre 2018.

Une exposition d’envergure internationale, Leonard Cohen : Une brèche en toute chose invite plus de 40 artistes et musiciens à créer un corpus d’œuvres multidisciplinaires qui explorent l’imaginaire et l’héritage du grand auteur-compositeur et homme de lettres montréalais. En plus des œuvres commandées et conçues spécialement pour l’exposition, celle-ci comprendra des salles multimédias dans lesquelles les chansons de Cohen seront reprises et interprétées et ses documents d’archives (poèmes, écrits, dessins et enregistrements) seront montrés. www.macm.org

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse