Activités dans les facultés et conservatoires

0

Cette année est riche en événements ­marquants dans les universités canadiennes ainsi que les centres d’éducation supérieure. Il est encore temps de ­réserver son billet Via Rail ou d’avion pour partir à la découverte du pays et sa riche palette d’activités musicales ! Nous ne sommes pas en reste dans la province qui nous réserve de passionnants rendez-vous.

Brian Cherney

En cette année universitaire, donc, les ­universités McGill et Laval rendent de vibrants hommages à deux compositeurs qui ont ­marqué ces deux institutions. Brian Cherney était présent à l’occasion du cycle Illuminations qui lui était consacré les 28 et 29 octobre. ­Con­fé­rences et concerts pour ­marquer ses soixante-quinze ans. Organisateur chevronné des concerts de musique canadienne à l’École de musique Schulich, il était normal que ses ­collègues musicologues, compositeurs et interprètes réunis autour de son œuvre lui rendent la pareille.

Le 9 novembre, la faculté de musique de l’Université Laval saluera l’un des siens, le compositeur Alain Gagnon (Prix d’Europe 1965) décédé au printemps dernier, avec un concert où seront jouées quelques-unes de ses œuvres.

Yuli Turovsky

Le 20 octobre, l’Université d’Alberta a ­organisé un concert à la mémoire du défunt Yuli Turovsky, fondateur de l’ensemble I Musici de Montréal. Rappelons le doctorat honoris causa que l’Université de Colombie-Britan­nique a décerné au mois de mai au pianiste Jon Kimura Parker pour marquer la brillante carrière d’un enfant de la province. Tanya Tagak Gillis, originaire de Cambridge Bay, a été honorée d’un doctorat honoris causa de l’Université Laval pour sa pratique contemporaine du chant de gorge inuit. Elle est reconnue sur la scène internationale.

Invité à donner une causerie à l’UQAM en octobre, Kent Nagano illuminera de sa ­présence l’Université de Montréal en ­dirigeant l’orchestre de la faculté le 9 décembre dans le cadre des festivités des 375 ans de Montréal ainsi que les 500 ans de la Réforme.

Le Centre interdisciplinaire de recherche en musique, média et technologie (CIRMMT) de McGill, en collaboration avec le Conservatoire de musique de Montréal et le Hellerau Festival (Allemagne), réunira quatre compositeurs (dont Jimmie Leblanc pour le Canada) au cours d’une semaine à la salle Multi du Conservatoire. Les œuvres composées à cette occasion pour le quatuor de saxophones Quasar seront créées en avril 2018. Les « Canada Music Days » de l’Université McGill (16 au 19 novembre) f­êteront les 150 de la Confédération avec une pléthore d’œuvres de compositeurs canadiens. Le laboratoire d’intégration des technologies en musique (LITEM) de l’Université de Montréal a un calendrier chargé. Les 25, 26 et 27 avril se tiendra une nouvelle édition de l’événement ULTRASONS des musiques numériques à la salle Claude-Champagne. Deux étudiants au doctorat, Julian Hoff et Pierre Lecours, présenteront leurs œuvres électroacoustiques à l’occasion du colloque Musimorphoses et du Toronto International Electroacoustic Symposium (TIES) en juin et août 2018. Au Conservatoire, outre l’événement-bénéfice « Chasseurs ­d’Étoiles » (16 novembre), Véroni­que Lacroix dirigera l’ensemble EMC + dans un concert prévu pour les World New Music Days de Vancouver de cette année avec, notamment, une création d’Ana Sokolović (14 novembre). À signaler aussi les cours de maître du violoncelliste Steven Isserlis (17 novembre) et de Julian Prégardien (29 et 30 novembre).

La compositrice québécoise Nicole Lizée sera à l’honneur à l’Université de Toronto­ ­pendant toute la durée de janvier en y animant un cours de composition. Denys Bouliane sera à Kingston en mars. À Banff, le Centre for Arts and Creativity est ouvert toute l’année. Cette année, ce sera au saxophoniste Jean Derome et aux lauréats Don Henry (Grammy) et Caroline Shaw (Pulitzer) de partager leurs secrets avec le public.

Cette année, le Conservatoire du Québec souffle ses soixante-quinze bougies. Événements et concerts à suivre.

Emmanuel Pedler photo Georg Simmel

Les conférences « Prestiges » de l’Ob­ser­va­toire interdisciplinaire de recherche et de création en musique (OICRM) de l’Université de Montréal ont invité le sociologue. ­­­­­­Em­manuel Pedler (École des hautes études en sciences sociales de Paris) à donner quatre conférences (30, 31 octobre, 1er et 2 novembre) sur la sociologie de la musique et sa diffusion. Le 16 novembre aura lieu le ­lancement de l’ouvrage Dawn of Music Semiology: Essays in Honor of Jean-Jacques Nattiez (University of Rochester Press) dirigé par Jonathan Dunsby (Eastman School of Music) et Jonathan Goldman (Université de Montréal) au sein de cette même unité de recherche. À noter quelques publications récentes : Le Quartier des spectacles et le chantier de l’imaginaire montréalais, ouvrage collectif de Simon Harel, Laurent Lussier et Joël Thibert dans la collection « Intercultures » (Presses universitaires de l’Université Laval); The Roots of Culture, the Power of Art. The first sixty years of the Canada Council for the Arts de Monica Gattinger à paraître en novembre chez l’éditeur McGill-Queen’s University Press. Michael Beckerman, grand spécialiste de la musique tchèque, sera à la faculté de musique de l’Université de Toronto en décembre. La faculté de musique de l’Université de Colom­bie-Britannique poursuivra ses re­cherches sur la notion du rythme en musique avec une série de conférences qui s’échelonneront sur l’ensemble de l’année 2017-2018. Denys Bouliane sera à l’Université Queen’s de Kings­ton en mars.

Nicole Lizée_photo Marc Bourgeois

À Vancouver, l’université des arts et du design Emily Carr a ouvert ses portes sur 290 000 mètres carrés avec son Reliance Theatre de 400 places. Le concours de piano Robert et Ellen Silverman de l’Université de Colombie-Britan­nique offre un nouveau tremplin pour jeunes pianistes qui se produiront en solistes avec ­l’orchestre de l’université au Chan Center for the Performing Arts le 23 septembre 2018.

Un vent baroque souffle sur notre pays d’est en ouest, puisque l’orchestre baroque de McGill donnera Ariodante de Haendel (9 au 11 novembre). Suivront l’opéra et l’orchestre baroque de l’UdeM sous la direction de Luc Beauséjour avec Actéon de Marc-Antoine Charpentier (23 novembre). Feront écho au compositeur du salon de la duchesse de Guise la lointaine côte pacifique et les prairies d’Alberta avec les universités qui s’y trouvent. On y présentera l’Orfeu ed Euridice de Monteverdi, Agrippina de Haendel ainsi que la Passion selon saint Jean et l’Oratorio de Noël de Bach.

Les amateurs d’opéra auront l’embarras du choix avec Don Giovanni de Mozart ­­­­­(­Tor­onto), Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten et Orphée aux enfers d’Offenbach (UdeM), Lucia di Lammermoor de Donizetti (McGill) et Carmen de Bizet (Ottawa).

C’est sans compter les concerts de musique de chambre, de jazz ou des ensembles vocaux en résidence : Greystone Singers (Sask­atch­ewan), Procoro (Banff), MacMilan Singers (Toronto). Il est à parier que les Tallis Scholars défraieront la chronique lors de leur passage à l’Université de Toronto en mars.

L’Orchestre du Centre national des Arts prendra ses quartiers à l’Université de Colom­bie-Britannique en octobre et novembre avec une série de conférences et de rencontres. En octobre, c’était au tour de la faculté de musique de l’UQAM d’accueillir le congrès de la FAMEQ (Fédération des associations des musiciens éducateurs du Québec).

Dépaysement assuré à Terre-Neuve à ­­­­l’Uni­versité Memorial pour ceux qui souhaiteraient encore s’inscrire au cours d’ethno­musicologie que Beverly Diamond, autorité ­mondiale de la musique inuit, y donne ce semestre-ci.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse