Tristan Longval-Gagné : Un pianiste passionné et authentique

0

Tristan Longval-Gagné, pianiste originaire de Sherbrooke, me décrit son jeune parcours pourtant déjà si riche en expériences. Tristan est tombé dans la « marmite musicale » dès sa tendre enfance. En effet, ses parents étaient tous deux musiciens et propriétaires d’une école de musique établie dans le domicile familial; il est maintenant très fier d’en être copropriétaire et d’y enseigner. Ses premiers souvenirs sont donc nécessairement associés à la musique et à son père qui enseignait le piano. Il fut d’ailleurs son premier professeur.

Tristan accède à l’Université McGill où il étudie avec Sara Laimon qu’il décrit lui-même comme son véritable mentor. Il poursuit ensuite ses études formelles à la très prestigieuse Juilliard School de New York. En 2009, il remporte le premier prix du Concours musical OSM Standard Life et gagne en 2010 le Prix d’Europe. Ces résultats à des concours d’envergure laissent présager un avenir prometteur pour le jeune pianiste. C’est d’ailleurs après avoir remporté le 2e prix au Tremplin international du Concours de musique du Canada qu’il est invité à se produire avec l’Orchestre de la Francophonie, sous la direction du chef Nicolas Ellis, durant l’été 2017.

Jonglant avec l’enseignement et diverses collaborations, Tristan poursuit sans relâche une carrière de soliste. C’est avec beaucoup de plaisir qu’il fera ses débuts à la Place des Arts dans un récital intimiste à la salle Claude-Léveillée les 31 janvier et 1er février prochains. Ces représentations marqueront le coup d’envoi d’une tournée qui le mènera aux quatre coins du Québec. Il y présentera un programme éclectique, dansant et joyeux. Fait intéressant, le répertoire sera constitué de plusieurs transcriptions, clins d’œil de grands maîtres sur les pièces d’autres grands maîtres. Il y signe d’ailleurs une transcription, une suite de West Side Story de Bernstein. Il s’approprie tous les genres et les offre à sa manière. Féru de musique contemporaine, il se fait un point d’honneur de toujours en proposer dans ses programmes musicaux.

Tristan aime son public et communique aisément sa passion de la musique et du piano avec celui-ci. Pas de « quatrième mur » dans les récitals de Tristan Longval-Gagné, il tient à interagir avec son public : il explique et met en contexte ses choix musicaux. Il souhaite ainsi démocratiser la musique classique et la rendre accessible. Il rêve d’un public qui réunirait des étudiants, de jeunes parents avec leurs enfants, des gens du milieu des affaires et des artistes. Il croit fermement que la musique classique est pour tous et peut être aimée de tous.

Ses plans pour l’avenir ? Tout en continuant à faire rayonner son école de musique et la vie culturelle à Sherbrooke, il souhaite offrir des récitals pour partager sa passion et ses goûts musicaux. Il entretient également le désir de se produire avec orchestre depuis son expérience de l’été passé. Il tient à explorer tout ce qui l’attire, son imagination constituant la seule limite.

Tristan Longval-Gagné à la salle Claude-Léveillée, 31 janvier et 1er février 2018, Place des Arts, Montréal
www.placedesarts.com

 

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse