Jazz : La rentrée… côté spectacles

0

Par le passé, la scène locale reprenait vraiment son train d’activités en octobre. Cette année pourtant, tout décolle au lendemain de la fête du Travail. L’Upstairs Jazz Bar propose dès le 6 septembre un concert et lancement de disque du tandem Tevet Sela (saxo alto) et John Roney (piano). Jean-Michel Pilc, ­pianiste français d’origine, mais résidant à Montréal depuis 2015, se ­produira au même endroit sur une base mensuelle, ses prochains rendez-vous étant les 18 septembre, 27 octobre et 18 novembre.

L’Orchestre national de jazz de Montréal entame sa cinquième ­saison avec deux concerts fort contrastés. Son premier, le 21 eptembre à l’Astral, sera constitué de pièces du trompettiste vancouvérois John Korsrud avec trois solistes invités : le guitariste René Lussier, la ­pianiste Marianne Trudel et la violoniste Lisanne Tremblay. Soirée audacieuse en perspective… Suivra alors, le 5 octobre à la Maison de la ­culture Ahuntsic-Cartierville, une reprise de la musique de son second disque paru en juin dernier sur Justin-Time, la suite Under the Influence de la saxophoniste Christine Jensen.

Le 10 octobre marquera le centenaire de  la  naissance de Thelonious Monk. L’altiste Rémi Bolduc s’en souvient, car lui et son Jazz Ensemble « rêveront Monk » le 28 septembre à la salle Bourgie du MBAM.

La Casa del Popolo, l’enseigne des musiques expérimentales en ville, propose quelques bonnes rasades de musique improvisées.

  • Peggy Lee Octet’s Tell Tale Tour – Casa del Popolo, 12 sept.
  • John Butcher/Matthew Shipp/Thomas Lehn – Sala Rossa, 18 sept.
  • Frode Gjerstad Trio (de Norvège) avec le tromboniste américain invité Steve Swell – Casa del Popolo, 20 sept.
  • Ballister (Dave Rempis, Fred Longberg-Holm, Paal Nilssen-Love) – Casa del Popolo, 10 oct.

Les Productions SuperMusique entament leur saison les 5 et 6 octobre au Vivier (salle du Gesù). La flûtiste Cléo Palacio-Quintin animera le premier soir, le second ­mettra en vedette la chanteuse britannique Maggie Nichols qui partagera la scène avec le Chœur Joker en première partie, puis avec le Grand groupe régional d’improvisation libérée (GGRIL) de Rimouski après l’entracte. Le gambiste Pierre-Yves Martel improvisera en trio  le 22 novembre à la Vitrola, quatre jours avant la tenue d’un ­atelier-concert de l’Ensemble SuperMusique à la Sala Rossa. (www.SuperMusique.com)

Le circuit des maisons de la culture se fait plus timide cette année en matière de jazz. La maison Ahuntsic-Cartierville, en revanche, sera la plus active à ce chapitre. Outre le concert de l’ONJ, trois autres spectacles seront à l’affiche en octobre, soit un hommage à Ella Fitzgerald et Joe Pass avec Sonia Johnson à la voix (12), l’ensemble latin Jazzamboka (l9) et Jazz Affair (26). Dans le cadre de l’initiative Tournée dans l’ïle, le saxo alto Benjamin Deschamps et son quintette seront présents dans plusieurs de ces maisons au cours de l’automne et de l’hiver. Premiers rendez-vous pour cet ensemble, lauréat des prix Découvertes Galaxie de Radio Canada : le 15 octobre, Maison de la culture Frontenac et le 3 novembre à la Chapelle  ­historique du Bon-Pasteur. www.accesculture.com

Qui dit octobre dit Off Festival de Jazz. Du 5 au 14, il déroulera son tapis pour une dix-huitième édition. Pas moins de quatre disques seront lancés durant l’événement, lesquels feront ­l’objet de notre prochain article.

La Casa Italia inaugure son temple de la renommée le 4 novembre en intronisant le trompettiste d’origine montréalaise Guido Basso. À 81 ans, ce musicien, qui a fait carrière à Torronto depuis le début des années 1960, se produira en invité d’honneur de l’Altsys Jazz Orchestra. Nous en reparlerons le mois prochain.

En fin d’année, Lorraine Desmarais partagera la scène avec l’OSM et son chef Kent Nagano les 5 et 7 décembre en soirée et le 10 en ­matinée à la Maison Symphonique. Ensemble, ils accompagneront la projection en salle d’un film avec Buster Keaton, The Railrodder. Ce court métrage de l’ONF, réalisé par Gerald Potterton un an avant la mort du comédien en 1966, a été tourné sur la voie ferrée qui passe par la ville de Mont-Royal.

Partager:

A propos de l'auteur

Marc Chénard is a Montreal-based multilingual music journalist specialized in jazz and improvised music. In a career now spanning some 30 years, he has published a wide array of articles and essays, mainly in Canada, some in the United States and several in Europe (France, Belgium, Germany and Austria). He has travelled extensively to cover major festivals in cities as varied as Vancouver and Chicago, Paris and Berlin, Vienna and Copenhagen. He has been the jazz editor and a special features writer for La Scena Musicale since 2002; currently, he also contributes to Point of Departure, an American online journal devoted to creative musics. / / Marc Chénard est un journaliste multilingue de métier de Montréal spécialisé en jazz et en musiques improvisées. En plus de 30 ans de carrière, ses reportages, critiques et essais ont été publiés principalement au Canada, parfois aux États-Unis mais également dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Allemagne, Autriche). De plus, il a été invité à couvrir plusieurs festivals étrangers de renom, tant en Amérique (Vancouver, Chicago) que Outre-Atlantique (Paris, Berlin, Vienne et Copenhangue). Depuis 2012, il agit comme rédacteur atitré de la section jazz de La Scena Musicale; en 2013, il entame une collabortion auprès de la publication américaine Point of Departure, celle-ci dédiée aux musiques créatives de notre temps.

Laissez une réponse