Critique – Raôul Duguay (en collaboration avec Louise Thériault)

0

L’arbre qui cache la forêt

Éditions du CRAM, Montréal, 2017, 477 p.

S’il y a une personnalité du monde culturel québécois qui peut se passer de présentation, c’est bien Raôul Duguay. Qui ne connaît pas ce poète et chanteur un brin loufoque, jadis lié à l’expérience musicale inouïe de l’Infonie ? Musicien, il enfourche parfois un bugle, conférencier, il donne des entretiens sur des causes qui lui tiennent à cœur, artiste visuel, il s’adonne volontiers au pinceau. La métaphore qui sert de titre à cet ouvrage tout nouveau est certainement bien choisie. Lise Thériault, la plume derrière ce pavé, se garde de qualifier son livre de biographie, le voyant comme un portrait. Sur près de 300 pages, le récit ne déroge pourtant pas du genre, épousant de près une trame essentiellement chronologique, rompue par quelques retours en arrière. Par contre, le registre change dans le dernier quart en basculant dans une espèce d’anthologie composée d’écrits de Duguay et de témoignages de proches, tous cités in extenso. Ce choix éditorial d’ouvrir ainsi les guillemets devient lassant à la longue ; on constate du reste beaucoup de redites – inutile, par exemple, de nous rappeler constamment son âge, le dire une ou deux fois aurait suffi. En retranchant nombre de ces pages, on aurait pu certainement dresser en appendice une bibliographie et une discographie; chaque production de l’artiste est traitée en détail dans le corps du texte, mais la présentation oblige le lecteur à fouiller longuement les pages pour en retrouver une en particulier. En contrepartie, on trouve une bonne sélection de photos regroupées au centre du livre.

Partager:

A propos de l'auteur

Marc Chénard is a Montreal-based multilingual music journalist specialized in jazz and improvised music. In a career now spanning some 30 years, he has published a wide array of articles and essays, mainly in Canada, some in the United States and several in Europe (France, Belgium, Germany and Austria). He has travelled extensively to cover major festivals in cities as varied as Vancouver and Chicago, Paris and Berlin, Vienna and Copenhagen. He has been the jazz editor and a special features writer for La Scena Musicale since 2002; currently, he also contributes to Point of Departure, an American online journal devoted to creative musics. / / Marc Chénard est un journaliste multilingue de métier de Montréal spécialisé en jazz et en musiques improvisées. En plus de 30 ans de carrière, ses reportages, critiques et essais ont été publiés principalement au Canada, parfois aux États-Unis mais également dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Allemagne, Autriche). De plus, il a été invité à couvrir plusieurs festivals étrangers de renom, tant en Amérique (Vancouver, Chicago) que Outre-Atlantique (Paris, Berlin, Vienne et Copenhangue). Depuis 2012, il agit comme rédacteur atitré de la section jazz de La Scena Musicale; en 2013, il entame une collabortion auprès de la publication américaine Point of Departure, celle-ci dédiée aux musiques créatives de notre temps.

Laissez une réponse