Vision Diversité présente MUZ 2017 au cœur du Quartier des spectacles !

0

Ces jeudi, vendredi et samedi (26-27-28 octobre), la salle L’astral, en plein cœur du Quartier des spectacles, vibre au rythme du grand rendez-vous des musiques métissées MUZ présenté par l’organisme Vision Diversité. En entrevue avec La Scena Musicale, Aida Kamar, la présidente-directrice générale de cet organisme, annonce la présentation de créations inédites en ouverture et en clôture de l’événement, ainsi qu’un  spécial hommage à Montréal.

Au menu de cette 7e édition, trois soirées de voyages musicaux à travers les univers de 13 groupes d’artistes québécois, originaires d’ici et d’ailleurs, adeptes d’une créativité métissée d’influences de musiques du monde mais aussi de jazz, de blues et autres sources d’inspiration nord-américaines et occidentales.

Vision Diversité confirme ainsi la mission qu’il s’est donné depuis sa création en 2006. « On a choisi de mettre en avant divers types d’expressions musicales métissées de musiciens locaux  qui donnent libre cours à leur créativité en étant inspirés par diverses sources d’influence musicale », dit  Aida Kamar. Elle souligne l’essor actuellement à Montréal d’un courant artistique novateur qui enrichit le brassage des expressions artistiques de tous horizons. À ce propos, elle met l’accent sur la grande importance du soutien d’une vingtaine de partenaires des milieux de l’industrie musicale  qui, ensemble, remettent, lors de ce grand rendez-vous annuel des musiques métissées, rebaptisé : MUZ, des coups de cœur aux artistes de leur choix pour les aider à franchir une autre étape dans  leur carrière.

Hommages métissés à Montréal !

A. Kamar souligne également la valeur apportée par le Concours de chansons Montréal Muse organisé par son organisme, en partenariat avec la Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal et le Théâtre Outremont et qui a été lancé en février 2017 dans le but d’impulser la créativité artistique inspirée par Montréal. À noter que 43 chansons ont été présentées pour ce concours parmi lesquelles une première sélection a permis au jury de choisir la chanson lauréate Montréal ma réalité signée Caroline St-Louis, Doriane Fabreg et Stephan Ritch. Un prix de 5 000 $ de la Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal et un spectacle au Théâtre Outremont leur ont été offert par les partenaires alors que Vision Diversité a assuré l’enregistrement de la chanson. Un autre Coup de cœur du jury de ce Concours est allé à la chanson Montréal Kaléidoscope, signée Mamselle Ruiz, Simon Rioux et Dominic Gamelin. Ce groupe a reçu  un prix de 1 500 $ de Vision Diversité ainsi que l’enregistrement de la chanson. Les deux groupes présentent, ce jeudi, en ouverture de MUZ, et pour la première fois sur scène, les deux chansons lauréates. Par la suite, MUZ 2017 sera officiellement lancé avec les prestations des artistes suivants : la formation Perséides et ses fusions originales entre la musique traditionnelle et classique persane, le jazz et la musique classique occidentale; l’auteure-compositeure-interprète Dominique Fils-Aimé et ses balades inspirées du blues et du jazz à travers divers univers musicaux; le musicien de jazz-brésilien Rodrigo Simoes et ses combinaisons fort réussies entre des mélodies du répertoire brésilien et des standards jazz et le percussionniste Daniel Bellegarde et ses rythmes  entraînants inspirés de l’univers rural de la musique antillaise d’influence européenne.

Pot-pourri, rythmes festifs et coups de cœur

Vendredi, la célébration de Montréal sera également en ouverture de la seconde soirée avec la présentation d’un pot-pourri de grandes chansons québécoises dédiées à Montréal et revisitées sur des rythmes des musiques du monde par Caroline St-Louis à la voix, Huu Bac Quach au dan bau, charango, erhu et quena, Bertil Schulrabe aux multi-percussions, Guillaume Martineau au piano et Diely Mori Tounkara à la kora. Suite au pot-pourri, la sélection de MUZ se poursuivra avec Suzi Silva et ses créations fad’azz à mi-chemin entre le fado et le jazz; Juliana & Jesse qui nous mènent en voyage à travers des musiques folk, parfois country aux accents pop, world et jazz; l’auteur-compositeur-interprète Rebel Moon qui s’inspire des influences marocaines, du rock indie et des musiques transes du nord de l’Afrique; l’auteur-compositeur-interprète Diogo Ramos qui offre un spectacle avec ses nouvelles compositions et ses arrangements où s’entremêlent musiques et chansons québécoises et des perles du vaste répertoire brésilien et l’ensemble Increscendo qui présente un voyage musical au Venezuela à travers un canevas sonore illustrant des ambiances festives à hautes doses d’énergie.
Samedi, la fête continue avec les spectacles : Bea Box invite Tevet Sela, une balade musicale entre les musiques électronique et organique dans une complicité intéressante entre voix,  percussions et cuivres; Shnock & Shanti dans des airs acoustiques tsiganes conjuguées à des complaintes bluesy; Ensemble Tessala dans des mélodies d’inspiration arabo-andalouse et juive remontant aux époques médiévale et baroque; Noubi Trio qui propose une formule afrocoustik aux sonorités chaudes inspirées des musiques traditionnelles de l’Afrique de l’Ouest, dans un  univers éclectique et résolument moderne dans lequel s’entremêlent le folk, world, pop, reggae, funk et jazz.

La clôture de MUZ soulignera le parcours d’un artiste qui s’est démarqué lors des six dernières éditions. Il s’agit de Sergio Barrenechea, qui animera le spectacle de clôture en compagnie de Anne-Marie Kirouac, Maxime Éthier et Marise Demers (aux percussions), de Vincent Duhaime-Perreault aux guitares et de Blaise Margail au trombone et au beat box. La soirée de clôture sera également marquée par la remise des Prix Coup de cœur 2017 offerts par les partenaires de MUZ. www.visiondiversite.com/muz2017/

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse