Yo soy la desintegración

0
Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 05/05/2017
20:00 - 22:00

Lieu
Cinquième Salle, Place des Arts

Catégories

Types

  • Concert
  • Classification de l'ensemble/soliste

    • Musique vocale
    • Opéra
    • Artistes de l'évènement
      Musique : Jean PichéLivret : Yan Muckle / Frida KahloConception / mise en scène : Pauline VaillancourtScénographie / costumes / vidéo : Anita PantinLumières : Nancy BussièresInterprétation : Stéphanie Lessard

      Prix
      38.75$min-46$max

      Site Web de l'évènement
      http://placedesarts.com/spectacles/18865/chants-libres.fr.html

      Page Facebook de l'évènement

      Numéro de téléphone
      514 842-2112


      « Une émotion certaine, un appel à l’ailleurs, une forme d’art qui nourrit et donne de l’espoir », François Tousignant, Le Devoir

      «Stunningly powerful performance inspired by artist. […] music, powerful and evocative…», Robert Crew, The Toronto Star

       

      Opéra de chambre pour soprano et bande électroacoustique du compositeur Jean Piché et du librettiste Yan Muckle, Yo soy la desintegraciòn s’inspire du journal de l’artiste iconique Frida Kahlo.

      20 ans après sa création, en 1997, la compagnie lyrique Chants Libres reprend cette œuvre puissante et évocatrice qui nous entraine dans le monde intime d’une jeune femme qui répond aux blessures d’un lourd destin avec ténacité, courage et passion.

      Conçu et mis en scène par Pauline Vaillancourt, dans une scénographie de l’artiste visuelle de renom Anita Pantin, l’opéra est interprété par Stéphanie Lessard.

      www.chantslibres.org

      Partager:

      A propos de l'auteur

      Compagnie lyrique de création, Chants Libres crée et diffuse de nouvelles formes d’opéra, à géométrie variable, où l’innovation artistique et technologique est au rendez-vous. Pauline Vaillancourt, soprano et metteure en scène, en assure la direction artistique depuis sa création en 1990. Le mandat de Chants Libres est unique, audacieux et singulier : appuyer la création de nouvelles formes d’opéra, permettre la diffusion d’œuvres d’envergure internationale et assurer la relève.

      Laissez une réponse