Navigation sur: Classique

La période des festivals estivaux arrive à grands pas. La Scena Musicale en a sélectionné quelques-uns à ne pas manquer. Glyndebourne Festival – Du 19 mai au 26 août 2018 Ce festival d’opéra se tient proche de la ville de Lewes, dans le comté du Sussex en Angleterre, à une heure de Londres. Créé en 1934, il présente chaque année six productions. Après Mozart et Wagner, le répertoire du festival continue de s’enrichir. Pour l’édition 2018, les spectateurs pourront assister à Madama Butterfly de Puccini, Pelléas et Mélisande de Debussy, Der Rosenkavalier et Saul de Richard Strauss, Giulio Cesare de Haendel…

Partager:

Festival et concours international de guitare de Montréal Cette année encore, le festival et concours international de guitare de Montréal promet de faire partie des événements à suivre. Affichant dans sa programmation la participation des artistes François Fowler, Jesus Serrano Huitron, Emma Rush, Roberto Fabbri, Samuel Coyle, Tariq Harb, Jeffrey McFadden et Dave Pilon, le spectacle sera pour sûr au rendez-vous ! Aussi, le festival poursuit cette année son concours de la relève s’adressant aux moins de 18 ans en plus d’offrir divers cours de maîtres. Dès 20 h le vendredi et le samedi, il sera possible d’assister à ces concerts dont…

Partager:

« La vision que j’ai eue de l’ECM+ il y a trente ans est restée pratiquement intacte », constate Véronique Lacroix, directrice artistique de l’Ensemble contemporain de Montréal. En 1987, alors finissante en direction au conservatoire, elle fonde son ensemble. Trente ans plus tard, elle le dirige avec la même fougue et la même vision. « Notre mandat s’est précisé en 1990 : présenter des créations multidisciplinaires, faire connaître les compositeurs canadiens d’aujourd’hui au grand public et développer un ensemble spécialiste en musique contemporaine. On le fait encore textuellement, année après année. » C’est une admiration pour « l’art total » pratiqué par Wagner qui pousse Véronique…

Partager:

Jean-Jacques Nattiez, qui a déjà écrit quatre ouvrages sur le maître de Bayreuth, vient de publier aux Presses de l’Université de Montréal Les récits cachés de Richard Wagner : art poétique, rêve et sexualité. Il s’est proposé, sans digressions techniques ni références érudites, de faire la synthèse de ses idées maîtresses à propos d’une œuvre qui l’a habité toute sa vie. Voici des extraits de l’introduction de son livre. Richard Wagner (1813-1883) fait définitivement partie de l’univers du théâtre lyrique et dans l’histoire de la musique pour dix opéras aujourd’hui inscrits au répertoire1 mais aussi pour des textes qui, dans leur…

Partager:

Le festival des Saisons Russes de Montréal aura lieu du 10 mai au 2 juin. Les organisateurs de cette célébration des arts et des cultures slaves ont choisi de mettre l’accent sur le patrimoine yiddish pour « souligner l’influence de la culture juive sur celles des pays slaves », indique la fondatrice et directrice artistique Irina Krasnyanskaya, pianiste et chargée de cours à l’Université de Montréal. De nombreux hommages aux grands noms de la culture et des arts juifs et surtout des nouveautés sont au menu pour cette 6e édition. Un cocktail et un concert-gala soulignent le lancement des Saisons Russes 2018…

Partager:

Lors du 21e gala des prix Opus le 4 février dernier, le Conseil québécois de la musique (CQM) a remis l’Opus Hommage à Lorraine Vaillancourt pour son apport considérable à la musique contemporaine. Émue par l’hommage qui lui a été décerné, Mme Vaillancourt admet qu’elle s’arrête peu pour regarder en arrière. Elle vit au jour le jour, tournée vers l’avenir. C’est sans doute cet ancrage dans le présent qui l’a amenée à dédier sa vie professionnelle à la musique de son temps. Native d’Arvida (Saguenay), Lorraine Vaillancourt choisit la musique à l’âge de seize ans. Elle reçoit son diplôme du…

Partager:

La soprano arméno-canadienne Isabel Bayrakdarian a fait sensation en 1997 en remportant les auditions du Conseil national du Metropolitan Opera et, trois ans plus tard, le premier prix à l’Operalia de Plácido Domingo. Le public et les juges ont été captivés par son soprano clair et chaleureux et sa personnalité. « Parce que j’étais une “outsider”, une ingénieure biomédicale, j’étais parfaitement inconsciente des pressions et des jeux d’esprit qui sabotent souvent la prestation d’un chanteur dans les concours », a déclaré Bayrakdarian. « J’aimais simplement chanter, exprimer et vivre les mots que je chantais, ce qui était de l’oxygène pur pour moi. Je…

Partager:

Angela Hewitt, pianiste de renommée mondiale, dit qu’elle est « en voie de guérison ». Elle a chuté dans un escalier le 24 janvier dans une église d’Oxford, en Angleterre, 90 minutes avant d’interpréter le premier livre du Clavier bien tempéré de Bach pour la première fois en dix ans. Même si la douleur était « terrible », elle est montée sur scène, avec l’aide de deux hommes forts, de la glace et d’un fauteuil roulant. Elle ne pouvait pas utiliser la pédale gauche ou mettre du poids sur son pied gauche, qui fut confirmé plus tard comme fracturé. « Je n’aime pas décevoir les…

Partager:

Montréal, le 5 mars 2018 — L’Orchestre Métropolitain et son directeur artistique et chef principal Yannick Nézet-Séguin sont heureux de dévoiler les détails de la saison 2018-2019. Cette programmation audacieuse est offerte tant à la Maison symphonique de Montréal que dans une dizaine d’arrondissements de la ville grâce à plus de 30 ans de collaboration avec le Conseil des arts de Montréal en tournée. Cette prochaine saison comprend des œuvres connues du répertoire symphonique qui côtoient des pages orchestrales que le grand public prendra plaisir à découvrir. Au moment d’amorcer sa 19e saison à la tête de l’OM, Yannick Nézet-Séguin…

Partager:

The Mirror with Three Faces Chostakovitch : Trio pour piano n° 2 – Lera Auerbach : Trios pour piano n° 1 et n° 2 Delta Piano Trio. Odradek Records ODRCD350. Durée : 63 min 40 s Le Delta Piano Trio nomme son nouveau disque The Mirror With Three Faces. Le récit du deuxième trio pour piano de Chostakovitch, datant de 1944, ne laisse aucun doute sur l’état d’esprit du compositeur à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Hommage ostensible à un ami décédé, Ivan Sollertinski, l’œuvre se transforme en colère et en frustration face à des morts inutiles et à des vies…

Partager:
1 2 3 9