Star Wars : la saga musicale

0

Attention : L’article suivant révèle certains aspects du synopsis du film.

John WilliamsLa Guerre des étoiles, une saga qui exalte ses fans depuis près de quarante ans, se retrouve une fois de plus sur grand écran. En effet, en décembre dernier, le septième épisode, intitulé Le Réveil de la force, est sorti dans tous les cinémas de la ville. Pour la première fois depuis la première trilogie, correspondant aux épisodes IV, V et VI, le public peut revoir ses tout premiers héros : Han Solo, Chewbacca, la Princesse Leia et même, dans les dernières minutes du film, Luke Skywalker. Sauf pour l’attachant Chewy, humanoïde velu dont le costume n’a pas pris d’âge, les personnages n’ont visiblement pas échappé à l’usure du temps. Néanmoins, on ne peut faire autrement que de se réjouir à l’apparition, d’un effet saisissant, de Harrison Ford (Solo), sur l’écran. Vers la fin du premier quart de l’épisode, Solo et son fidèle compagnon pénètrent pour la première fois depuis des années dans le fameux Faucon Millenium, ce vaisseau qui leur a rendu de très fiers services au fil de la série. Cette entrée est immédiatement soulignée par l’éternel leitmotiv issu du thème principal du film :

Exemple 1 — Thème principal

Certes, la musique joue un rôle important dans la conception d’une œuvre cinématographique. Celle de La Guerre des étoiles en est un des plus célèbres exemples. Comment expliquer cependant que cette musique, écrite par nul autre que John Williams, soit devenue une trame sonore aussi populaire ? Le présent article tente d’apporter quelques réponses à cette question par l’inventaire du matériel thématique de l’œuvre et par la mise en contexte de la musique dans son rapport avec l’ensemble de la production.

N’ayant vu le film qu’une fois, dans le confort d’une salle de cinéma, je ne prétends pas rendre compte de tous les détails qu’un deuxième ou un troisième visionnement m’aurait permis de recueillir. Cela dit, je crois avoir saisi l’essentiel du matériau musical. Ainsi, le septième épisode présente au moins quinze thèmes suffisamment caractéristiques pour être remarqués à la première audition. Cinq d’entre eux faisaient partie des productions précédentes. Tout d’abord, il s’agit du thème principal (exemple 1) présenté dès l’ouverture. Puis, suivant l’ordre d’apparition, vient le celui du Faucon Millenium :

Exemple 2 — Le Faucon Millenium

À bord du vaisseau qui jadis appartenait à Solo, on entend à deux reprises le thème des Jedi :

Exemple 3 — Jedi

Plus tard, lorsque Kylo Ren, le nouvel antagoniste masqué s’adresse au casque de Darth Vader, son grand-père du côté de sa mère, la trame sonore énonce les premières notes du thème de la marche impériale :

Exemple 4 — Marche impériale

La fin du film nous réserve une surprise : au moment de la première apparition de la princesse Leia, promue générale de la résistance, la scène est clairement marquée par son thème :

Exemple 5 — Leia

À mon avis, parmi les nouveautés qui frappent l’oreille, le thème le plus important serait celui de la résistance :

Exemple 6 — La résistance

Très fortement caractérisé, ce thème est remarquable par sa grande énergie et son style épique. Il apparaît au moins à trois reprises : à la suite de l’enlèvement de Rae, lorsque Finn et Solo tentent de repousser l’attaque des troupes du « premier ordre »; dans la scène qui se déroule directement sur la base militaire de la résistance; enfin, au moment de la contre-attaque menée par cette dernière.

Un deuxième thème majeur, avec au moins cinq occurrences, est celui de Rae :

Exemple 7 — Rae

Doux et tendre, il souligne la féminité de l’héroïne… qui n’a pourtant pas froid aux yeux. La première fois qu’on l’entend, c’est sur la planète quasi déserte de Jakku : Rae, ayant obtenu une petite portion d’une ration de nourriture, prend alors un temps d’arrêt pour manger. Le thème resurgit dans d’autres scènes : lors de son enlèvement, au moment où Finn et Solo la retrouvent à bord du vaisseau ennemi, lorsqu’elle fait ses adieux à Finn et quand elle atterrit sur la planète qui abrite Luke Skywalker.

Quant à Kylo Ren, disciple prometteur du côté obscur de la force, on lui associe un ou deux leitmotivs (exemples 8 et 9) :

Exemple 8 — 1er thème de Kylo Ren

Ce thème n’a accroché mon oreille qu’à deux reprises : juste après l’ouverture et au moment où Ren enlève Rae, tandis que le thème suivant (exemple 9) revient plus souvent :

Exemple 9 — 2e thème de Kylo Ren

Finalement, le thème du « premier ordre » occupe une place de choix dans la trame sonore du film. Par son patron rythmique, il nous rappelle la marche impériale.

Exemple 10 — Thème du « premier ordre »

Tant le thème de la Marche impériale que celui du « premier ordre » se caractérisent par une pulsation militaire inspirée du premier mouvement des fameuses Planètes de Holst : « Mars ». Par leur énergie rythmique, ils évoquent la lourdeur et la rigidité de la guerre.

Cinq autres thèmes secondaires embellissent la trame sonore, laquelle a su s’attirer un nombre impressionnant d’admirateurs. Évidemment, c’est l’immense succès du film qui rend sa musique si populaire, et non l’inverse. Sans le gigantesque travail de réalisation, de production et d’effets spéciaux, sans l’extraordinaire jeu des acteurs, la musique de John Williams n’aurait peut-être pas atteint des sommets aussi vertigineux. Selon moi, c’est la limpidité de son matériau musical associée à une brillante technique d’orchestration qui est à l’origine de cette réussite. Ajoutons à cela une extrême économie des moyens permettant de maintenir une attention constante de l’auditeur. Les thèmes, aux motifs facilement reconnaissables, servent de points de repère dans un vaste univers sonore où des oreilles non avisées pourraient autrement se perdre. La musique de John Williams est simple, claire et efficace. Étrangement, c’est aussi le cas des plus grands chefs-d’œuvre classiques…

Telechargez le tableau comparatif de tous les thèmes ici.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse